Gestion d’équipe : comment gérer efficacement une équipe ?

formation-marseille

Publié le : 04 janvier 20174 mins de lecture

Il est important de concilier autorité et motivation et asseoir plusieurs valeurs pour réussir la gestion d’équipe au sein d’une entreprise. Plusieurs compétences sont ainsi à viser pour finaliser ses projets de chef d’équipe et ce en optant pour une bonne posture de manager de proximité. Le travail de groupe ne se fait pas sans contraintes, mais la réussite reste toujours une question d’organisation.

Le rôle d’un manager

Le manager est la personne qui subit tant de pressions au sein de l’entreprise et même à l’extérieur. Dès lors, il doit assumer de grosses responsabilités, prendre des décisions importantes et fiables, fixer des objectifs à ses collaborateurs et à lui-même répondant aux exigences de l’un et de l’autre. Pour réussir dans sa mission, ses objectifs doivent être les mêmes, notamment dans les situations économiques et professionnelles les plus ardues.

Clés de la réussite dans la gestion d’équipe

  • Choisir le moment idéal

Il appartient au manager de prendre leur temps en écoutant et en échangeant avec ses collaborateurs pour les aider à progresser.

  • Faire preuve d’empathie

L’empathie est l’une des capacités à mettre en place par le biais de l’écoute, le questionnement et la reformulation. Le collaborateur sera ainsi sujet d’intérêt, écouté et compris.

  • Penser aux autres et leur donner la chance de trouver des solutions

Pour réussir sa gestion d’équipe, il est convient d’éviter de projeter sur eux sa propre histoire, ses appréhensions et envies. Il est également recommandé d’aider les membres de votre équipe à trouver les solutions en toute autonomie sans leur imposer un mode de fonctionnement.

  • Donner du feed-back

Si le travail de vos collaborateurs est bien fait, ne manquez pas de le valoriser pour leur donner envie de persévérer. Mais si le travail n’est pas apprécié, il faut le signaler en précisant qu’on s’attend à un résultat plus satisfaisant.

  • Adopter un management distancié et directif

Sans tomber dans une familiarité critiquable, le coach peut aider ses collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes, en les mettant dans une position de devenir tout ce qu’ils peuvent être. Besoin d’un programme de formation en management, visitez ce lien.

  • Savoir d’adapter au mode de fonctionnement de ses collaborateurs

Avec une personne autonome, vous pourrez solliciter cette autonomie en favorisant un mode de management participatif. A l’inverse, avec des salariés qui ont davantage besoin d’être encadrés, ce serait bien de se montrer directif en encourageant. Évitez surtout de brusquer un collaborateur qui a besoin de temps pour faire le tour d’une question en lui demandant de réagir à chaud. Et avec celui qui préfère être synthétique et qui travaille vite, veuillez ne pas le couper dans son élan en le submergeant de détails et pensez plutôt à contrôler la rigueur de son travail à posteriori.

  • Avoir une attitude et un comportement digne de votre statut

Donnez l’exemple à votre équipe en montrant que vous faites toujours ce que vous dites et que vous agissez en toute responsabilité, en prenant toujours garde à être cohérent. Evitez donc les décisions arbitraires qui sont déstabilisantes.

Plan du site