Formation sur les relations humaines et gestion de conflits

formation-marseille

Diriger une entreprise ou une équipe n’est pas une mince affaire, mais une tâche qui ne s’improvise pas et demande une grande dextérité. L’un des points importants dans les relations humaines est la gestion de conflits au sein d’une équipe. Le chef doit ainsi se munir de patience pour relever ce défi et assurer le bon fonctionnement de sa mission.

Comment diriger une équipe ?

Diriger une équipe au quotidien à bon escient passe par la bonne organisation personnelle efficace pour mieux collaborer en équipe. Les conditions inhérentes à la réussite de la gestion de groupe sont basées sur l’échange, l’écoute et le dialogue, et ce, en tenant compte de la culture de l’entreprise ainsi que ses méthodes et habitudes.

La principale mission d’un manager est de faire régulièrement un point avec ses collaborateurs.

Pour travailler dans un climat serein, un bon chef doit savoir :

  • ménager les esprits,
  • gérer les conflits pour éviter l’affrontement.

Caractéristiques de l’entretien

L’entretien d’un manager avec ses collaborateurs doit être convivial et ouvert pour permettre aux interlocuteurs une certaine aisance et liberté en exprimant leurs points de vue.

Le manager doit avant tout connaître certains points sur son équipe tels que : le niveau des collaborateurs, leurs compétences, méthodes de travail, organisations…

Ceci sera déterminant pour conserver le fil conducteur en s’adaptant ou mettre en place une nouvelle organisation au sein du département grâce à des techniques de créativité.

Une formation encline à orienter le manager est nécessaire pour lui épargner certaines erreurs :

  • diviser pour mieux régner
  • être un tyran et de mauvaise foi
  • de jouer à la girouette

Formation pour aborder les conflits interpersonnels

Les formateurs proposent de nouvelles méthodes pour la gestion de conflit, suivant l’importance du conflit et de la volonté de résolution des acteurs.

  • Le recours hiérarchique

C’est une solution pour résoudre un problème rapidement et sans discussion. Elle fait appel à un supérieur hiérarchique qui tend à trancher de manière catégorique et définitive. Ce type de résolution est recommandé dans les situations d’urgence mais peut engendrer un conflit latent.

  • L’arbitrage

L’arbitrage oblige les parties en leur proposant le fait de choisir un arbitre qui, désignera à son tour un troisième arbitre. Toutefois, cette solution s’adapte aux situations dont les conflits ne soient pas trop avancés.

  • La médiation

L’intervenant extérieur désigné par les deux parties en arbitrage est unique pour assurer une véritable négociation dès le départ. Ainsi le médiateur n’est qu’un « relais » qui œuvre pour faciliter la discussion, et guider la conversation.

  • La négociation

La négociation est une technique idéale pour gérer le conflit parce qu’elle vise essentiellement à concilier les points de vue opposés.