Le micro coaching pour un accompagnement personnalisé

formation-marseille

Le travail au sein d’une entreprise requiert des méthodes efficaces à fortiori qui facilitent la communication des employés avec leurs collaborateurs et leurs clients. Acquérir plus de confiance en soi, critiquer les autres sans les brusquer, s’affirmer positivement dans les contacts difficiles et bien de compétences sont inhérentes au bon déroulement de toute mission. Dès lors, le micro-coaching s’imposera comme un compromis de grande envergure pour les salariés, jeunes ou adultes souhaitant booster leurs qualités professionnelles.

La critique en entreprise

Il va sans dire que la critique négative en entreprise se veut un exercice délicat et peu prisé par les professionnels, aussi bien pour la personne qui fait la critique que par celle qui la reçoit. Toutefois, une critique bien faite peut devenir vecteur de motivation.

Pour aboutir à ce résultat, il faut montrer à la personne concernée que vous critiquez un comportement particulier, et non l’individu dans sa globalité. Donc il est inutile de le convoquer dans votre bureau et lui annoncer votre critique de manière sèche et brutale. Veillez simplement à ce qu’il vous écoute sans qu’il fasse appel à toute son énergie pour se mettre sur la défensive. Il est des expressions qu’il faut éviter de les employer pour ne pas choquer le collègue tels que : toujours, jamais. La généralisation est blessante. Les jugements de valeur sont également à proscrire et les phrases introduites par « je » et non par « tu » sont à privilégier. Ne faites jamais les critiques si vous êtes énervés parce que ceci risque de vous induire en erreur et dire des choses regrettables. Essayez de vous retirer à ce moment là sous prétexte que vous êtes fatigué ou autre. Quand il s’agit de critiquer, il faut surtout tâcher de valoriser certaines compétences chez le collègue et faire une critique en proposant des solutions.

Comment fidéliser des clients mécontents

Il est important de s’affirmer positivement et tranquillement dans les contacts difficiles sans se laisser contaminer par l’agressivité. Aussi le contact avec ses clients doit reposer sur une relation de confiance fondée sur l’intelligence émotionnelle et la positivité. La communication doit être à son tour efficace et fructueuse par la bonne écoute et le respect des interlocuteurs.

Éventuellement, un client mécontent n’est jamais simple à gérer. Mais il faut surtout savoir qu’il représente une opportunité, puisqu’il nous rend compte au moins des ses désirs et nous donne l’occasion de réagir à ses critiques et du coup tenter de le fidéliser. Néanmoins, à cause de la moindre maladresse tout peut chambouler en un laps de temps record. Pour plus de précisions, consultez microcoaching.fr/ et questionsdemploi.fr/