Formation continue pour les salariés

formation-marseille

La formation professionnelle continue est destinée aux adultes déjà engagés dans la vie active ou aux jeunes qui terminent leur parcours de formation initiale dans le cadre de l’alternance. Elle est accessible à l’université quel que soit votre âge, niveau d’étude et situation professionnelle.

La Formation continue

La Formation Continue est l’opportunité, pour les personnes en activité professionnelle ou non, et ce dans le but d’élargir leur champ de métier pour acquérir de nouvelles compétences. Cette formation débouche souvent sur un diplôme d’Etat et assure une remise à niveau, aussi bien théorique que pratique, dans le cadre d’une adaptation aux nouvelles avancés technologiques.

Les bénéficiaires de la formation

La formation professionnelle continue est dédiée à tous les adultes qui ont quitté l’école et souhaitent améliorer leurs compétences.

Qui en bénéficie ?

Vous pourrez bénéficier de la formation continue si vous souhaitez reprendre vos études à l’Université dans l’une des formations conduisant à un diplôme national ou un diplôme d’université et que vous soyez salarié (CDI ou CDD), demandeur d’emploi, agent de la fonction publique, travailleur non salarié, étudiants (sous certaines conditions).

Trois catégories d’adultes sont concernées :

– Les jeunes de 26 ans qui n’ont pas achevé leurs études, demandeurs d’emploi ou salariés.

– Le public jeune : Il est le moins concerné par la formation continue car d’autres modes de formation leurs sont proposés tels que apprentissage et contrat de qualification.

– Les demandeurs d’emploi

– Les salariés qui accèdent aux formations continues dans un cadre très réglementé.

Prises en charge et rémunérations

Prise en charge : Les formations sont souvent conventionnées par l’Etat. Les pouvoirs publics prennent ainsi tout ou une partie des frais de la formation. Parfois on exige des participations financières. Mais pour la prise en charge totale des coûts de formation, elle ne concerne que les formations pour les personnes qui ont des difficultés financières. Quant aux salariés, leur employeur se charge de leur payer les frais de formation. Sinon le salarié sera lui-même amené à les régler.

Les rémunérations : tous les demandeurs d’emploi indemnisés au titre de l’Allocation Unique Dégressive (AUD) ou de l’Allocation Chômeurs Agés (ACA) peuvent prétendre à des actions de formation et ce en gardant le bénéfice de leur indemnisation. Ceux qui ne sont pas indemnisés ne reçoivent en rémunération que les sommes attribuées par décret à des demandeurs en situations particulières (Stages agréés par l’Etat, ou ceux de l’AFPA). Les salariés ont droit à la totalité ou à une partie de leur salaire.

Le congé de formation professionnelle (CFP)

Tout salarié peut bénéficier d’un congé de formation professionnelle dans le cadre d’une formation longue, non proposée par l’administration, ou dans un concours administratif. Il s’attribue à l’ensemble des agents, titulaires ou non, des trois fonctions publiques.

Les types de congés :

  • Le CIF-CDI : Congé individuel de formation pour les salariés en CDI.
  • Le CIF-CDD : Congé individuel de formation pour les salariés en CDD ou demandeurs d’emploi après un CDD.
  • Le CIF-TT : Congé individuel de formation pour les salariés du travail temporaire.
  • Le CFP : Congé de Formation Professionnelle pour les salariés du secteur public.